Juges 2022 - Salon photo de Riedisheim

article(s)
LA PHOTOGRAPHIE HUMANISTE ET ENGAGEE
36e édition 2023 / Exposition 3-5 mars 2023
Aller au contenu
LES JUGES du 35e SPR 2022
Sophie BELLONI-VITOU - EFIAP - France

Son parcours n’est pas seulement animé par une vocation, mais aussi par un désir de transmission.
Trouver une cohérence entre la lumière, les matières et les volumes, est le pari qu’offrent l’architecture et la photographie. Architecte, elle perçoit des similitudes entre l’art de concevoir et la pratique de la photographie.
La photographie est une vraie réponse à sa créativité, car tout lui est source d’inspiration. Donner à voir un instant de vie, dans le prolongement de soi comme un voyage introspectif, est exaltant. Son travail photographique est une continuelle oscillation entre le pictural, le sculptural et l’esthétisme dont les frontières sont troubles et perméables. Elle s’attarde cependant à tout photographier, de manière ludique, et vit sa passion comme une expérience émotionnelle intuitive.

Architectures en scène.
Franco SICARI - EFIAP - Italie

Né en Calabre, au sud de l’Italie, il photographie depuis l’âge de 14 ans. Arrivé en France en 1967, il adhère à un club photo et confronte ses connaissances avec d’autres amateurs. Passionné par l’art photographique, il se consacre essentiellement au noir et blanc. Ses sujets favoris sont les paysages et les portraits d’hommes et de femmes pris dans le cadre de leur vie quotidienne ou professionnelle. Dans le regard dur de Don Cicciu, érodé par une vie de travail, se lit, bien au-delà du simplement « beau », l’honneur et une véritable « dignité ».

U Massaru Cicciu
Etienne STIEDEL - France

Sa passion pour la photographie remonte à son enfance et aujourd’hui, elle est toujours là. Il aime capter les instants de vie, les moments de bonheur et les lieux insolites. L’île de La Réunion est pour lui un remarquable terrain de jeu. Avec cette série, il met à l’honneur les vestiges de la sucrière abandonnée de Pierrefonds, qui a cessé de fonctionner en 1969, et saisit la nostalgie d’une époque bien révolue.

LA SUCRIÈRE ABANDONNÉE.
© 2020 - Salon Photo de Riedisheim

Tip

Retourner au contenu